5 banques paieront $3,4 mds pour manipulation des changes

5 banques paieront $3,4 mds pour manipulation des changes

Cinq banques ont été rappelées à l’ordre par les autorités britanniques, suisses et américaines. Une amende de 2.7 milliards d’euros (3.4 milliards de dollars) a été décidée aujourd’hui, après l’étude de la manipulation du marché des changes.

Distribution des amendes de la CGTC et de la FCA

Une manipulation présumée du marché des changes avait été au cœur d’une enquête. Désormais, les 5 banques doivent passer à la caisse et régler une forte amende. Aucun établissement français n’a été concerné par les 3.2 milliards de dollars de pénalités attribués. La FCA (le régulateur britannique) a donc demandé un règlement de :

  • 371 millions de dollars à UBS
  • 358 millions de dollars à Citigroup
  • 352 millions de dollars à JP Morgan
  • 344 millions de dollars à RBS
  • 343 millions de dollars HSBC

La FCA a donc distribué des amendes à hauteur de 1.7 milliard de dollars contre 1.4 milliard de dollars pour la CFTC (Commission américaine). Dans le détail, les montants atteignent :

  • 310 millions de dollars pour Citigroup et JP Morgan
  • 290 millions de dollars pour RBS et UBS
  • 275 millions de dollars pour HSBC

La Suisse sanctionne lourdement UBS

La liste des amendes n’est pas terminée puisque les autorités suisses (Finma) ont décidé de distribuer des pénalités. Elle a donc demandé à UBS de régler une facture de 111 millions d’euros. Elles souhaitent ainsi avec ces montants restaurer la transparence ainsi que la confiance dans les marchés interbancaires.

Ces derniers avaient été au cœur d’une polémique à cause de la manipulation des taux d’intérêt (Libor et Euribor). Les dirigeants politiques ont également le souhait de frapper fort, car ils tiennent les banques responsables de la crise financière référencée entre 2007 et 2009. Dans cette affaire, UBS écope de l’amende la plus forte.

Les autorités suisses lui demandent d’automatiser 95 % de son trading sur le marché mondial. UBS doit également limiter les bonus, car la Finma a des preuves que des pratiques abusives ont été réalisées.

En parallèle, la FCA veut continuer son enquête sur Barclays Bank. Elle n’a pas fait partie des amendes annoncées par les autorités, mais l’Autorité financière britannique souhaite approfondir ses investigations.

Auteur : David

David à écrit 16 articles sur banques-en-ligne-comparatif.fr.

Toujours au courant de l'actualité, j'écris de nombreux articles sur la banque et la finance.

Mots clés :

Optez pour une banque en ligne !

Vous cherchez une banque en ligne ? Vous n'osez pas sauter le pas ? Découvrez nos présentations des meilleurs banques en lignes et les avis de clients.