ING Direct : le nouveau fonds d’assurance vie

ING Direct : le nouveau fonds d’assurance vie

Afin de compléter sa gamme de produits d’épargne, la banque en ligne ING Direct va proposer aux épargnants un nouveau fonds d’assurance vie au cours du premier trimestre 2015.

Les caractéristiques de ce nouveau fonds

Jusqu’à présent, ING Direct proposait le fonds Eurossima qui était massivement investi dans les obligations et qui a procuré en 2013 un rendement de 3,35 % à ses souscripteurs. Au cours de l’hiver 2015, ceux-ci pourront souscrire le contrat dénommé Natissima dont le rendement a atteint 3,52 % en 2013 après s’être élevé à 3,62 % en 2012.

Cette performance légèrement supérieure s’explique par le fait que les sommes collectées par le fonds Natissima sont investies à hauteur de 35 % dans l’immobilier. Or, le rendement des investissements immobiliers est nettement supérieur à celui des obligations.

En outre, les risques sont faibles si les investissements sont bien orientés et si la gestion est rigoureuse. La qualité de cette gestion semble permettre au fonds Natissima d’offrir des performances honorables pour un fonds qui garantit l’absence de perte en capital. En effet, le rendement moyen des fonds d’assurance vie proposés à ceux qui souhaitent préserver leur capital s’est limité à 2,8 % en 2013 et à 2,9 % en 2013.

L’intérêt qu’il peut représenter

Ce fonds semble intéressant pour toute personne ayant plus de 60 ans et qui tient à limiter les droits de succession que ses enfants auront à payer après son décès. En effet, lorsque l’on a atteint cet âge, il est préférable de limiter les placements à risque et de sélectionner les formules d’épargne qui garantissent le capital placé tout en offrant les meilleures performances.

Le fonds Natissima offre une bonne réponse à l’ensemble de ces attentes et, comme tout contrat d’assurance vie, il permet aux héritiers de ne pas payer de droits de succession si les sommes placées avant le 70e anniversaire du souscripteur ne dépassent pas 152 500 € par bénéficiaire. Au-delà de ce plafond, les montants versés tant que le souscripteur n’a pas 70 ans sont taxés au taux de 20 % dans la limite de 902 838 € par enfant bénéficiaire.

Auteur : Pierre

Pierre à écrit 17 articles sur banques-en-ligne-comparatif.fr.

Optez pour une banque en ligne !

Vous cherchez une banque en ligne ? Vous n'osez pas sauter le pas ? Découvrez nos présentations des meilleurs banques en lignes et les avis de clients.