Plafond et taux du livret A : où en est-on aujourd’hui ?

Plafond et taux du livret A : où en est-on aujourd’hui ?

Le Livret A a été l’un des placements les plus appréciés par les Français, mais depuis quelques années les décollectes ne cessent d’augmenter. Le taux de rémunération n’est donc plus aussi intéressant, ce qui explique ce désamour.

Une évolution régulière du plafond puis une stagnation

Le Livret A est très ancien puisqu’il était déjà proposé dans les années 60 où le plafond était de 2286 euros. Les Français appréciaient ce mode d’épargne, les gouvernements en place ont donc été contraints de l’adapter aux nouvelles volontés. Au fil des années, le plafond a évolué en doublant puis en triplant.

Le 2 avril 1983, il atteignait 8842 euros et il avait franchi le seuil des 10 000 euros un an plus tard. Georges Pompidou et Giscard d’Estaing ont été à l’origine de ces hausses très appréciables pour les Français qui épargnaient de plus en plus.

François Mitterrand a procédé à de fortes hausses, car à la fin de son mandat le plafond du Livret A était de 15 245 euros. Il aura fallu attendre plusieurs années pour découvrir une légère hausse. Le plafond passait à 15 300 euros le 1er janvier 2002.

Une forte augmentation a ensuite été observée le 1er octobre 2012 avec 19 125 euros et le 1er janvier 2013 avec un plafond de 22 950 euros. Depuis, le gouvernement de François Hollande n’a pas touché à nouveau à ce plafond.

Le taux de rémunération chute depuis 2011

Si le plafond du Livret A a augmenté régulièrement au fil des années avant une stagnation dans les années 90, le taux de rémunération n’a cessé de descendre. La tendance est donc à la baisse depuis 2011 et le taux de rémunération a désormais atteint 1 %. Les Français sont donc nombreux à réaliser une décollecte, mais ils ne séparent pas de cette épargne.

Aujourd’hui, près de 60 millions de Livret A sont en fonctionnement et ils sont à l’origine de 320 milliards d’euros de dépôts. Le taux de rémunération était encore intéressant au début 2009 puisqu’il atteignait 2.5 %.

Il a connu ensuite une baisse au cours de l’année et les épargnants avaient été contraints d’attendre août 2010 pour savourer une hausse entre 1.5 et 2 %.

Le taux de 1 % pourrait chuter à nouveau en 2015

Jusqu’en février 2013, les Français bénéficiaient d’une augmentation du taux de rémunération qui oscillait entre 2 et 2.5 %, mais il a largement chuté au cours de l’année.

Depuis un an, il stagne donc à 1 % et cela ne comble pas les attentes des épargnants. Certains se demandent s’il est intéressant de garder ce Livret A ou de le fermer pour se diriger vers une autre solution. Il faut noter que les intérêts ne sont pas concernés par la fiscalité, ils sont donc nets d’impôts.

A contrario, des livrets fiscalisés offrent des taux plus avantageux, mais il faudra faire face à l’imposition. Pour 2015, la tendance ne devrait pas changer puisque le gouvernement aurait intérêt à maintenir le taux de rémunération à 1 %. Il faut noter que s’il passe en dessous de ce seuil, l’histoire du Livret A serait sans doute terminée.

Les économistes sont pessimistes pour cette nouvelle année

Pourtant, les économistes du Cercle de l’Epargne estiment que le mode de calcul utilisé pour le Livret A devrait conduire à une baisse du taux de rémunération au 1er février 2015. Si toutefois l’inflation était stable, le taux pourrait atteindre 0.75 %, ce qui devrait favoriser les décollectes qui sont déjà conséquentes ces derniers mois.

D’autres experts de Pair Conseil pensent que la situation du pétrole pourrait avoir un impact négatif sur le taux de rémunération. Leurs prévisions sont par conséquent pessimistes, car avec un ralentissement de l’inflation à 0.2 %, le taux de rémunération du Livret A se situerait aux alentours de 0.5 %. Dans ce cas de figure, de nombreux experts estiment que ce compte épargne pourrait mourir dans les prochaines années.

Quelles sont les alternatives au Livret A ?

Les Français peuvent toutefois être rassurés, car le gouvernement de François Hollande n’est pas contraint de suivre le calcul. Il peut freiner la baisse et il est déjà intervenu en août 2014. En effet, le taux de rémunération devait passer de 1.25 à 0.5 %, mais il l’avait maintenu à 1 %.

Pour que le Livret A continue son histoire, il pourrait le maintenir à 1 % en 2015 ou le baisser légèrement à 0.75 %. Il faudra donc attendre le 1er février pour connaitre le nouveau pourcentage, car il est calculé à deux reprises au cours d’une année.

Certains pourraient donc se diriger vers d’autres solutions comme l’assurance-vie, car les contrats ont gagné plus de 3 % en 2014. Le PEL (Plan d’Épargne Logement) peut également s’avérer intéressant avec des rémunérations aux alentours de 2 %.

Auteur : Benjamin

Benjamin à écrit 18 articles sur banques-en-ligne-comparatif.fr.

28 ans et passionné par le monde de l'économie, je fais de la veille et m'intéresse à tout type d'innovations !

Optez pour une banque en ligne !

Vous cherchez une banque en ligne ? Vous n'osez pas sauter le pas ? Découvrez nos présentations des meilleurs banques en lignes et les avis de clients.